L’élaboration d’une segmentation stratégique est un travail essentiel pour définir les angles d’attaque de la stratégie de développement de l’entreprise. Or, sa mise en action dans les plans de communication et les plans média, reste souvent hachée et décousue. Comment l’achat programmatique est un bon moyen d’y remédier ?

L’activation programmatique est clé

Programmatique Activation segmentation stratégiqueLa programmatique ou achat automatisé sur le digital est un moyen efficace pour mettre en application votre segmentation stratégique. Cette dernière permet de diriger vos investissements sur des bases similaires à la segmentation initiale. Aujourd’hui, l’achat programmatique est très souvent initié sans véritable ciblage précis lors de la mise en place. Ce sont 80% des achats qui sont uniquement ciblés sur les données socio-démographiques actuellement sur le marché RTB. Très souvent, il y a un round d’observation dans les stratégies d’enchères qui permettent de balayer les opportunités en termes d’efficacité. La segmentation intervient généralement dans un second temps. L’optimisation des traders consistant à générer un ou des arbres de segmentation, avec des micros campagnes. La difficulté est d’être en permanence en « Test & Learn » dans la génération de l’efficacité. Une partie du budget servant à calibrer la performance.

Le besoin d’avoir une position haute est stratégique pour le pilotage du R.O.I.

Programmatique Activation segmentation stratégique
La Programmatique, acteur clé de l’activation de la segmentation stratégique.

L’accompagnement d’une segmentation stratégique dans l’achat programmatique est un moyen de guider les investissements publicitaires. Elle permet d’avoir un suivi des performances sur la base de votre plan marketing. Cette posture stratégique permet également aux acheteurs d’avoir un brief complet et opérationnel sur la segmentation et les ciblages à opérer. L’exigence de la volumétrie de la segmentation stratégique est compatible avec les modes opératoires des achats RTB et programmatique. Le traitement des données est efficace sur la base de volumes initiaux souvent importants. Souvent basée sur la segmentation client (logique CRM), elle ouvre le champs des jumeaux statistiques et de la stratégie de développement de l’entreprise. Les « 3rd Party Data » sont alors de formidables vannes pour passer au crible les segments prioritaires. L’activation avec un message spécifique, en rapport avec leurs attitudes et leurs comportements du moment en est grandement facilitée.

Boucler la boucle de la segmentation stratégique

Segmentation stratégique programmatique
La data visualisation pour finir la boucle de la segmentation stratégique active avec la programmatique

Il est entendu, que le matching des données avec la segmentation et des achats programmatiques doit donc permettre une lecture plus limpide des indicateurs des dispositifs. Sans quoi vous allez juger vos campagnes sur des indicateurs basés sur des valeurs erronées. C’est pour cela, qu’il convient de définir au préalable les bons indicateurs et d’y associer les systèmes de mesure. Souvent, les écarts dans les mesures sont les principaux écueils auxquels les annonceurs seront confrontés. Il existe toutefois des solutions pour réduire ces « discrepancies » à un niveau acceptable. Enfin, La visualisation des indicateurs à travers un tableau de bord décisionnel doit également être conçue en amont, au moment de la stratégie. On dit souvent qu’il n’y a pas de ventes (internes ou externes) sans son bilan. C’est donc un point hautement stratégique.

Numsight, propose cette démarche à travers son offre SegmentActiv, si vous souhaitez en savoir plus, télécharger la documentation ou contactez-nous.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer